Transat JV : Jour 8 - Nouvelles du bord

Gilles Lamiré - Skipper professionnel en Bretagne

"Salut la terre, 

 

Bon nous sommes entrés dans la zone du Pot au noir. Pour l'instant, pas de grosse mole, pas de gros grain, pourvu que ça dure. Le vent a molli de 22 noeuds avant la zone à 12 /15 noeuds, ce qui nous permet d'avancer encore à des vitesses très acceptables. 

 

Niveau décor : ciel voilé avec quelques gros nuages que nous cherchons à éviter, la mer est étonnamment chaude ! Je dirais quasi 32 degrés !!! Ce qui favorise la prolifération des algues sargasses !? Que font elles par ici, on se le demande bien ??? Ben non il n'y a pas de changement climatique dirons les abrutis... ou les climato-sceptiques. Je leur réponds : sortez de chez vous et observez ! 

 

Sinon niveau vie à bord : ben on en prend plein la figure ! Des litres, des hectolitres d'eau qui se fracassent sur le bateau et qui nous arrosent, on a bien hâte d'arriver... mais pas que l'eau s'arrête de gicler sur le pont, ça signifierait que le bateau s'arrête, plus de vent et ça on ne veut pas...  

On se rapproche à grande vitesse de notre objectif, Salvador de bahia mais avant ça la sortie du Pot au noir qu'on espère atteindre mardi dans la journée... 

 

Bon coté mauvaise nouvelle : on a plus de gaz à bord ! On mange donc froid et on boit notre café froid... mais bon au vu de la chaleur ambiante dans laquelle nous vivons ce n'est pas très grave. Je n'ai plus de short sec ni de caleçon propre... Sympa non ?!

 

Les poissons volants nous accompagnent encore et toujours, le dernier retrouvé était rentré dans un sac à  voile stocké sur le pont. On n'a pas vus de baleine quand on est passés dans les Iles du Cap vert snif... 

Voila je vous laisse, la nuit va être longue et physique !

A très vite,

 

Gilles et Antoine sur Groupe GCA-Mille et Un Sourires"